Petit Bestiaire du Temps des Fêtes


S’amuser à décortiquer les racines païennes du temps des fêtes contemporain est une mission implicite à la saison pour plusieur-e-s d’entre nous. L’origine du sapin et de la bûche sont de plus en plus connus, mais sauriez-vous reconnaître ces créatures folkloriques associées à la célébration du Solstice d’hiver ?!

 

 

KRAMPUS (Europe du Nord et de l'Est)

Mi-démon, mi-chèvre, Krampus est probablement la créature folklorique du temps des fêtes la plus connue. Son nom dérive de l’allemand krampen , c’est-à-dire ‘griffes’, mais c’est plutôt avec un fouet fait de branche que ce grotesque satyre infernal punit les enfants. Krampus est à la fois la contrepartie et l’associé de St-Nicholas. Il avertit et punit non seulement les enfants n’ayant pas été sage mais aussi tout ceux-celles ayant été lâche, avare ou un peu trop débauché. Sa célébration est en résurgence alors que plusieur-e-s fêtent le Krampusnacht, des processions bruyantes et endiablé la veille du 6 décembre. Son rôle est le même que plusieurs créatures associées au solstice tel que le Père Fouettard, Hans Trapp et Belsnickel.

 

 

JOLAKOTTURINN (Islande)

Chat géant du folklore islandais, Jolakotturinn mange les gens n’ayant pas reçu de nouveau vêtement pour le solstice. Connu aussi sous le nom de Chat de Yule, ce félin aux proportions monstrueuses est vu comme un incitation pour les travailleurs-euses à terminer de filé la laine avant Yule – ceux-celles réussissant recevaient alors de nouveau vêtements tandis que les autres pourraient être victime du Chat de Yule. Lié aux traditions agraires, Jolakotturinn aurait peu d’impact de nos jours car qui au-delà de 16 ans n’est pas heureux-euse de recevoir des nouvelles chaussettes pour Yule?!

 

 

MARI LWYD (Angleterre)

Issu des traditions Welsh, Mari Lwyd est une étrange créature représentée par un crâne de cheval décoré et monté sur un bâton. Cette dernière et son entourage théâtral se promènent de maison en maison pour défier les bonnes gens du quartier à une joute de chansons à répondre. Si Mari Lwyd gagne le jeu d’esprit et de rimes, cette dernière doit être invitée à boire et à manger dans la maison. Cette tradition est réputée emmener la chance pour la nouvelle année puisque le cheval est un puissant symbole de force et de fertilité de même qu’un psychopompe associé à la reine mythologique Rhiannon.

 

 

TOMTE (Suède/Finlande) / NISSE (Norvège/Danemark)

D’où viennent ces petits lutins de noël qui s’acharne à créer des cadeaux? Similaire aux gnomes de notre enfance, chapeau rouge pointu et généreusement barbu, le Tomte et Nisse sont les lutins du folklore scandinave. Ces petits aides domestiques, protecteur de la maison, sont des joueurs de tour par excellence au point de rendre fou-folle. Leur morsure est réputée être empoisonnée et il est recommandé de leur laisser des offrandes au solstice afin d’être dans leur bonne grâce. Certaines légendes en font de généreux fanfarons qui, accompagnés de la chèvre de Yule ou Julbock, offrent des cadeaux de porte en porte.

 

LA BEFANA (Italie / Russie)

Présente dans le folklore russe et italien, La Befana est une gentille vieille sorcière, la parfaite grand-mère, qui voyage à  travers le monde sur son balai pour donner des biscuits et des cadeaux aux enfants sages et le traditionnel charbon aux autres. Puisqu’elle passe par la cheminée, elle est usuellement représentée comme couverte de suie et habillée en lambeaux. Elle est dite donner un coup de balais sur le plancher avant de quitter, balayant ainsi les problèmes de l’année passée. Il est coutume de lui laisser un verre de vin pour la remercier. Lié à la fête chrétienne de l’épiphanie (5 janvier), ce serait même elle qui aurait aidé à diriger les rois mages en Galilée. Pas mal pour une sorcière!

 

 

CHÈVRE DE YULE (Pays Scandinaves)

Animal sacré du dieu scandinave Thor, la chèvre de Yule est un symbole que l’on retrouve dans le folklore scandinave et germanique. Esprit des récoltes, la chèvre est réputée venir en esprit pour vérifier que les préparations du solstice vont bon train. Des ornements de paille sont faits en son honneur et amusante tradition suggère d’en cacher un chez les ami-e-s ou la famille sans qu’ils-elles ne s’en rendent compte. La chèvre de Yule est parfois célébrée comme sa cousine anglaise Mari Lwyd, c’est-à-dire en festoyant de porte en porte à la recherche de vin chaud lors des longues nuits entourant le solstice.

 

Ces créatures folkloriques sont issues de traditions ancestrales et leur part d'ombre ne cadre pas avec le noël commercial de nos jours. Pourtant, leur sagesse et mystère résonne de sens en ces jours sombres de veille du solstice.

Quelle est votre créature du temps des fêtes préféré?

Comment incorporez-vous ces traditions magiques dans vos célébrations du solstice?

 

Créaturement vôtre, Aude

 

 

 

 

 

 

Tags:

Please reload

  • Instagram - Black Circle
  • Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Pinterest - Black Circle

Salut!

Bienvenue dans le grimoire chère curieuse créature! Je suis Aude,
la belette travaillante qui orchestre Nosfey et mon plus grand plaisir est de te partager des idées hors du commun pour que tu développe sans cesse ton potentiel magique. Si tu apprécie ta lecture, je t'invite à partager sur les réseaux sociaux ou même me payer un petit café symbolique!
  • Instagram - Black Circle
  • Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Pinterest - Black Circle
MAGASINER
La Boite
Boutique
Questions Fréquentes
PARTICIPER
Artistes
Calendrier
Youtube - à venir