Le BABA du Bannissement

La plupart des gens que je rencontre qui désirent s’aventurer sur les chemins de la magie me demandent comment s’initier à la performance de rituels. Cette question est souvent teintée d’une certaine anxiété face au possible débalancement que cette activité magique pourrait créer. ''Je ne risque pas d’attirer des énergies négatives?'', ''Et si je conjurais un démon par mégarde?!''… N’ayez pourtant crainte, car les premiers rituels à apprendre et pratiquer visent justement à éviter ces situations métaphysiquement impromptues.  

 

Les systèmes magiques, tout comme les religions et spiritualités du monde, incluent dans leurs rituels une étape de purification de l'individu-e et de l’espace. De l'élémentaire au très occulte en termes de préparation et de performance, ces rituels préparatoires sont une base très importante à maitriser pour aller de l’avant dans la pratique rituelle. Les rituels de bannissement quotidien servent avant tout à établir un état d’esprit sain et mystique de même qu’un environnement sacré propice au travail énergétique.

 

L'utilité des rituels de bannissement

Premièrement, le bannissement est une méthode rituelle de faire le ménage dans nos pensées et dispositions personnelles, de se mettre en phase avec nos sphères profondes et notre spiritualité. Tout comme une séance de méditation, de yoga ou de Qigong, les bannissements permettent aussi d’intégrer une forme de gymnastique énergétique à notre quotidien et ainsi garder notre tonus énergétique en réduisant le stress et en solidifiant notre présence éthérique. Ainsi, l’on est davantage enraciné dans le moment et plus alerte de notre être et sa relation avec l’univers. Dans cet état de conscience plus équanime, il nous est plus facile de poursuivre vers des rituels plus complexes où notre calme et concentration seront requis.  

 

Deuxièmement, l’acte de prendre un espace-temps pour clarifier nos énergies et s’enraciner nous permet de créer un environnement propice au travail magique ou initiatique. Au-delà de la purification de l’être et de l’espace, le bannissement permet de définir un espace liminal, c’est-à-dire un lieu où la temporalité linaire est suspendue et l’on se retrouve entre les mondes. Afin de se couper du train-train quotidien l’on conseille souvent de fermer toutes sources de distraction telle que les cellulaires et même oser avertir les autres habitants du logis que nous ne souhaitons ne pas être dérangé. Une musique douce ou un générateur de son peut ainsi nous aider à créer une barrière avec le monde profane qui continue de tourner alors que l’on se glisse au-delà du voile des mystères.

 

Troisièmement, il convient souvent de débuter par la base; c’est-à-dire le nettoyage physique de notre personne et des lieux. Que l’on s’offre un bain aux herbes purifiantes ou simplement un rinçage des mains et du visage à l’eau froide, éliminer les impuretés du corps permet de nous relaxer et de créer un moment de recueillement personnel.  Ensuite, rangez le lieu dans lequel se situera le bannissement participe à l’efficacité rituelle, mais ne vous laisser pas convaincre de ne rien faire simplement à cause du désordre environnant. Après tout, il s’agit d’un exercice principalement énergétique qui mérite d’être pratiqué, que vous ayez plié le linge ou non. Archétypiquement, vous pouvez toujours passer un coup de balai symbolique dans votre zone rituelle. Puisque tout ce qui est en haut est comme ce qui est en bas, nettoyer et organiser notre espace sacré, notre petit temple privé ne peut qu’aider à manifester le calme et la clarté souhaitée.

 

Finalement, le bannissement a pour objectif de clarifier la voie vers une certaine connexion avec le mystique. Que l’on utilise des formes divines, démoniaques, totémiques ou élémentales, le but est de se rapprocher de ces avatars conceptuels et énergétiques, des plans de consciences supérieures libres d’énergies négatives. En poussant en dehors de notre conscience et environnement les distractions mondaines, les larves astrales, les esprits malins, les émotions débalancées et, même, de notre égo,  le rituel de bannissement permet de créer l’espace et le temps nécessaire à performer des rituels pratiques ou initiatiques. Toutes ces choses que l’on bannit de soi et de notre environnement physique et subtiles laissent place à la magie de se manifester.

 

 

Quelques Méthodes et Outils

Qu’est-ce qui fait un bon rituel de bannissement? Bien sûr, les outils sont accessoires, mais lorsque l’on débute, une dose de décorum peut nous aider à nous sentir plus à l’aise dans nos gesticulations rituelles. Voici donc quelques outils traditionnels avec des idées d’utilisations…

 

Athamé  

L’athamé est la dague cérémonielle centrale au néo-paganisme. Traditionnellement au manche noir, idéalement à deux tranchants, l’athamé est le symbole de l’air, de la sagesse, de l’intellect et du masculin et sert principalement à canaliser et diriger l’énergie, mais aussi les pourfendre. Comme l’on utiliserait une arme blanche si l’on en avait une sous la main en cas d’attaque, l’athamé est tout aussi à propos en cas d’attaque psychique ou énergétique. Les exorcismes les plus incroyables desquels j’ai été témoin ont été performés avec des lames rituelles. En sorcellerie, comme en haute magie, le cercle est souvent tracé à l’aide d’une lame qui coupe l’espace pour la création d’un espace sacré.

 

Sel

Le folklore populaire détermine que l’ail fait peur aux vampires, l’argent aux loups-garous et le sel à toutes ces autres entités que l’on ne sait pas tout à fait nommer. Bien que je ne puisse rien garantir pour l’efficacité des deux premiers, le sel, oui, est un item incontournable en magie. À moins que l’on ne joue vraiment avec le feu, un cercle de sel est rarement nécessaire, mais ce dernier est parfait pour purifier l’espace, des objets et le corps. Un rituel simple proposé par Andrieh Vitimus dans Hands On Chaos Magic consiste à tenir fermement une poigné de sel dans sa main et la laisser absorber notre stress et notre négativité avant de la lancer par-dessus notre épaule en dehors de la maison. Pour un nettoyage extrême, lancer le sel à grosses pincées dans tous les coins de votre logis en utilisant des mots de pouvoir afin d’ensuite le balayer consciemment hors de la maison.

 

Fumigation

La fumigation est de loin une des techniques de bannissement les plus populaires. Elle ne consiste qu’à enfumer la pièce, l’objet ou le corps de volutes d’une plante ou résine purifiante choisie avec soins. La fumigation, présente de l’église Catholique au tipi Navajo, commence même à être reconnue par le monde scientifique qui met de l’avant ses qualités antibactériennes et psychoactives. Pour continuer sur un brin de science, la fumigation favorise la propagation d’ions négatifs, reconnue pour favoriser la circulation sanguine et augmenter la sérotonine. Les molécules aériennes produites par la fumigation rencontrent les ions positifs dans notre environnement et les éliminent, nous laissant plus dispos, légers et énergisés. La plante la plus connue pour la fumigation est sans doute la sauge blanche, mais d’autres encens comme le Palo Santo, le Benjoin, le Copal ou le Storax sont aussi très efficaces pour clarifier les énergies négatives.  

 

 

Idées Rituelles  

Le rituel de bannissement le plus connu doit sans doute être celui enseigné par les ordres Thélémite c’est-à-dire le Lesser Banishing Ritual of the Pentagram (LBRP). Ce dernier est central à l’apprentissage occulte de certaines loges pour qui la maîtrise d'un rituel de bannissement assure que le-la néophyte est apte à performer des rituels plus élaborés, mais aussi que son énergie est clarifier des impuretés possibles et qu’il-elle est en mesure de se protéger en cas de problème lors d’exploration occulte. Personnellement, j’ai fortement utilisé le LBRP à un moment de ma vie, le pratiquant jusqu’à cinq fois par jour, mais les noms bibliques auxquels le rituel fait appel m’ont toujours laissé mal à l’aise. Bien qu’il existe des exemples de rituels de bannissement dans tous les paradigmes, il s’avère plus efficace d’apprendre à en construire un qui nous parle vraiment, adaptés à nos croyances et notre réalité. L’importance en fait, c’est de croire en la portée de nos actions rituelles,  de les performer avec conscience et intention en visualisant le résultat désiré. Voici quelques exemples de rituels très simples et malléables qui peuvent facilement être ajoutés à la routine de la vie urbaine :

 

Mains rayonnantes

Dans un état de calme, lavez-vous les mains à l’eau très froide. De retour dans votre espace méditatif, frottez vos mains avec une huile ou crème aromatisée de plantes protectrices comme le romarin, l’épinette, le basilic ou l’anis ou encore quelque goutte d’eau de Floride. Frottez vos mains jusqu’à ce qu’elles deviennent chaudes et gorgées d’énergie. Face à l’Est, pousser vos mains avec vitalité en visualisant leur rayonnance repousser et dissoudre l’énergie stagnante ou négative autour de vous, et ce pour chaque direction ou chaque coin de la pièce. Vous pouvez ajouter des mouvements ou mots de pouvoir correspondant à chaque direction et même porter vos mains sur vous pour compléter votre purification.

 

Brûle poubelle

Dans votre espace sacré, élaborer une visualisation détaillée d’un feu de camp. Imaginez-vous son odeur, sa chaleur, son crépitement et la danse des flammes. Puis, jetez-y toutes pensées négatives, énergies discursives et émotions inutiles. Alimentez le feu de ce qui vous dérange, que cela soit cette partie de vous qui vous sabote, la pollution mentale liée à la culture populaire, la morosité ambiante d’une journée grise ou votre réminiscence obsessive d’un faux pas social. Laissez ces états se former sans les forcer, mais retournez-les au feu dès qu’ils se pointent le nez. Cet exercice peut être accompli en fixant la flamme d’une bougie ou de votre foyer si vous en possédez un. Savourez la paix mentale suite à l’incendie de vos déchets psychiques.

 

Souffle du Cercle magique

Assis-e, visualisez un cercle de lumière autour de vous, environ du diamètre de vos bras ouverts ou même tracer le à la craie. Au centre, respirer profondément. Alors que vous inspirez, concentrez votre attention sur le cercle, comme si celui-ci formait une bulle de lumière et d’énergie positive de laquelle vous tirez air et prana. À l’expiration, faites le vide et expulsez la négativité ainsi que toutes énergies non invitées en dehors de votre cercle. Portez ensuite votre attention à un point interne à la hauteur du plexus solaire, du chakra du cœur ou du troisième œil. Faites le ménage de votre cercle en suivant votre respiration; étendez vos bras et ramenez-les en prière sur ce rythme clarifiant. La bulle ainsi formée autour de vous est une barrière psychique efficace et énergisante.

 

Une fois par jour

Les rituels de bannissement servent principalement à assurer une protection journalière. Pratiqués quotidiennement, les bannissements permettent d'éclaircir l'esprit, d'affirmer la volonté et de nous mettre à l’abri des influences indésirables. Ils agissent ainsi en médecine préventive pour tout débalancement possible lors d’explorations ésotériques plus poussées. Bien qu’ils puissent être utilisés en cas de crise, ils n’auront de puissance que l’étendue de la pratique que nous y aurons accordée. Se créer un  rituel de bannissement simple, basé sur la respiration, le ménage ou l’hygiène personnelle, est une façon efficace de mettre un peu de magie dans notre quotidien. La clé est dans la pratique! Lorsque vous serez un-e as à bannir et réorganiser l’énergie, vous ne douterez plus de votre capacité à explorer différents rituels sans vous attirez de mésaventures occultes.  Bons bannissements!

 

Rituellement vôtre, Aude

Bibliographie

  • Vitimus, Andrieh. Hands-On Chaos Magic. Woodbury, MN: Llewellyn Publications, 2009.

  • Miller, Jason. Protection & Reversal Magick. Franklin Lakes, NJ: New Page, 2006.

  • Myles, Alex. "Scientific Facts that Make me want to start Smudging right Now." Elephant Journal. 21 Nov. 2016. Web.

  • Alphart, and Polaris. "Le Rituel Stellaire du Banissement du Pentagrame." Le Soleil de Minuit V.3 N.1. Magiqc.net, 31 Oct. 2010. Web.

 

Please reload

  • Instagram - Black Circle
  • Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Pinterest - Black Circle

Salut!

Bienvenue dans le grimoire chère curieuse créature! Je suis Aude,
la belette travaillante qui orchestre Nosfey et mon plus grand plaisir est de te partager des idées hors du commun pour que tu développe sans cesse ton potentiel magique. Si tu apprécie ta lecture, je t'invite à partager sur les réseaux sociaux ou même me payer un petit café symbolique!
  • Instagram - Black Circle
  • Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Pinterest - Black Circle
MAGASINER
La Boite
Boutique
Questions Fréquentes
PARTICIPER
Artistes
Calendrier
Youtube - à venir