Les Épices du Solstice

J’ai dans ma vie eu mon moment de révolte face à cette période névralgique, où mes idéaux sociaux-économiques et spirituels ont été confronté par ce qui au final semble être une mascarade consumériste d’anciens rites païens: Noël. Toutefois, j’ai appris à utiliser le courant plutôt que de me battre contre celui-ci; de l’altérer insidieusement, afin de faire réfléchir les gens sur leurs habitudes festives et concentrer mon attention sur les valeurs qui nous rassemble. Après tout, il s’agit d’une opportunité de vivre un moment rituel fort avec famille et ami-e-s, bien que ces derniers-ières ne cadre possiblement pas leur présence à un copieux souper aux abords du sapin ou au cocktail dînatoire entre collègues comme un acte spirituel ou magique.

 

J’ai enterré la hache de guerre et me concentre à partager l’essentiel de la saison, c’est-à-dire un besoin de se rassembler entre êtres aimé-e-s et se réchauffer le cœur alors que nous vivons les plus longues nuits de l’année. Les célébrations de groupe, particulièrement celles où les convives partagent des croyances, nécessite un élément qui réchauffe et rapproche pour faire fondre la glace.  Un de ces moyens de connexion aux autres, sans regards au paradigme, est la nourriture et la boisson qui nous rassemble alors que nous attendons, consciemment ou non, le retour de la lumière, la renaissance du soleil dans l’hémisphère nord.

 

Personnellement, après une marche vivifiante dans les rues enneigées du quartier ou une petite excursion en raquettes dans les sentiers, je crinque le Loreena McKennitt et je m’installe pour préparer mon réveillon. Mes inclinaisons païennes sont à découverts bien que je n’ai jamais encore porter l’audace à décorer une bûche ou un arbre.Une tradition que je ne peux toutefois pas manquer c’est, en effet, celle du goûter auquel s’impose vin épicé et viande braisé. Ma table devient l’autel de la nature nourrissante qui nous rassemble au creux de la noirceur du début de l’hiver; j’y éparpille bougies et conifères ainsi que plusieurs délices locaux qui célèbre encore une fois la roue de l’année.

 

Il existe plusieurs manières de célébrer le solstice d’hiver, mais une chose est certaine, c’est que c’est une fête de bombance, où l’on célèbre à la santé et la prospérité de tous et toutes! En effet, comme la tradition le veut, c’est un moment de rencontres festives où les boissons alcoolisés sont souvent toutes indiquées et pour ceux et celles qui préfèrent célébrer le solstice de façon ‘alternative’, mais doivent néanmoins participer au Noël de leur ami-e-s et familles, j’ai une recette pour vous!

Wassail du Solstice

 

Premièrement, un peu d’histoire! L’étymologie de wassail nous vient du vieil anglais waes haeil et peut se traduire par ‘bonne santé’. Bien qu’on ai en tête une boisson chaude aux épices, il n’existe pas de recette précise de wassail, celle-ci pouvant être à base de bière, de cidre ou de vin rouge et souvent relevé de brandy. La tradition ne se limite toutefois pas au breuvage. Probable lègue des Saturnales romaines, wassailing est une activité où les statuts sont inversés pour une petite période alors que les riches servent à boire et à manger aux moins nantis qui cognent à leur porte. Dans les pays Germains et Saxons, il était ainsi coutume de se promener dans les rues au début de la nouvelle année solaire en chantant et demandant une verre pour se réchauffer. Wassaling était en quelque sorte le ‘trick-or-treat’ du temps des fêtes, une soupape sociale qui permettait même quelques actes de vandalisme si les coupes n’étaient pas remplie dûment. 

 

 

L’on retrouve différentes recettes de vin chaud à travers le monde et les époques:

 

Gluhwein - Littéralement ‘vin lumineux’, c’est la version de la tradition allemande qui se compose de vin rouge aromatisé de cannelle, vanille, clous de girofles, agrumes et sucre.

 

Glogg - C’est la boisson de Scandinavie, faite de vin rouge avec cannelle, cardamome, gingembre, girofle, orange et sucre, parfois rehaussé de vodka ou de brandy.

 

Navegado - Tradition du Chili, il s’agit d’un vin rouge mijoté avec de la cannelle, de l’orange, du girofles, du sucre, des raisins secs et des amandes.

 

Hypocras - Vin aux épices nommé d’après le père de la médecine occidentale Hippocrate, cette boisson fût très populaire jusqu’au 18ème siècle. Servie chaude ou froide, l’hypocras contient un assemblage de vin rouge, cannelle, gingembre, poivre long et est sucré au miel.

 

Wassail de HK Waes haeil- Pour délier les amitiés et apporter chance et prospérité pour la nouvelle années à nos biens aimé-e-s, j’aime frabicotter une décoction très épicée à partir de mon cabernet-sauvignon maison. J’y ajoute gingembre, cannelle, girofles, cardamome, anis et agrumes, en le sucrant d’un peu de miel artisanal. Les épices repoussent la négativité et maintiennent le feu intérieur, lors de la plus longue nuit de l’année alors que le froid s’installe pour les prochains mois à venir. Servez-en goulûment à vos convives, à leur santé - !  

 

Les Ingrédients

  • Gingembre (Zingiber Officinalis): Allié de Mars et du feu, le gingembre est protecteur et puissant. De plus, il réchauffe et active la passion, tout comme la digestion qui peut se faire difficile durant les banquets des fêtes.

  • Cannelle (Cinnamomum Zeylanicum): La cannelle est associé avec la richesse, la joie et l’amour. C’est une saveur très commune en hiver, particulièrement en pâtisserie. Associé au soleil et au feu, c’est une épice qui réchauffe le corps et l’esprit.

  • Girofles (Syzygium aromaticum): Plutôt ‘yang’ et associé au feu et à Jupiter, le clou de girofle est associé à la prospérité et à la chance. Utiliser pour créer des ‘pommes de senteur’ ou pommandre avec des agrumes, cet aphrodisiaque repousse la négativité et maintient les amitiées.

  • Cardamome (Elletaria Cardamom): Plante de Vénus, la cardamome (que j'appellerais toujours cardamone) est lié au sphère de l’amour et de la passion. L’on peut l’écraser légèrement au mortier après l’avoir fait chauffer afin de l’aider à infuser.

  • Anis étoilée (Pimpinella Anisum):Purifiante, l’anis repousse l’énergie négative ainsi que les maux de l’hiver comme rhume et grippe. Lié à Jupiter, on l’utilise aussi pour apporter la prospérité et la fidélité.

  • Orange, citron, lime: Les agrumes attirent chance, bonheur et prospérité en plus d’être d’efficaces agents de purification. Liés au soleil, on les ajoute en tranches comme en jus pour équilibrer la boisson.

  • Miel: Il serait possible d’écrire des livres sur le miel, mais sachez seulement que cet édulcorant naturel est associé au soleil et est garant de sagesse. Il peut être substitué par le sucre blanc ou la stévia, selon le goût et la disponibilité.

  • Vin rouge: Associé au Soleil et au feu, le vin rouge est l’énergie de la célébration liquéfié. Plusieurs mythes existent à son propos, mais je devrais les garder pour une autre fois. Je le préfère au cidre comme base de wassail vu sa chaleur inhérente et sa connexion avec Dionysos, le dieu de la festivité.

  •  

 

Les Étapes

  1. Dans un grand chaudron, chauffer légèrement à sec les épices (à l’exception du gingembre) afin de délier les arômes volatiles.

  2. Ajouter une portion de jus de pomme ou de jus d’orange ainsi que les tranches de gingembre et laisser frémire à feu moyen.

  3. Ajouter une louché de miel ainsi que des tranches d’agrume ou de pommes et mélanger.

  4. Ajouter le vin et laisser mijoter à feu doux sans laisser bouillir, au moins 30 minutes.

  5. Baisser le rond au minimum et servir à la louche à travers un filtre en inox pour retenir les épices que l’on préfère voir flottiller dans la marmite. Dégustez toute la nuit, sans retenue, et conserver les restes dépourvues d’agrumes et d’épice dans des pots de verre au réfrigérateur.

 

Alors que vous préparez le tout, méditer sur les propriétés et correspondances de chaque éléments. Remerciez les pour leur dons alors que l’odeur d’épices sucrées envahit votre demeure.  Un souhait d’amitié et de prospérité peut être chuchoter à chaque poignée d’épice avant de la laisser infuser. Appelez le soleil avec les agrumes et le miel et laissez le tout se dissoudre dans un brin de folie nommé vinum !

 Qu’Amour et Joie viennent à moi

À mon verre, Wassail, bois

Ô Bonheur en cette nuit de Solstice

Ô Ivresse de la chaleur des épices

Vignobles et vergers à notre santé

Aux amitiés et la nouvelle année

Accueillons le soleil et les nuits enneigées

Ô Bonheur en cette nuit de Solstice

Ô Ivresse de la chaleur des épices

Qu’Amour et Joie viennent à toi

À ton verre, Wassail, bois

✦✦✦

Je vous souhaite un très joyeux solstice, épicé et arrosé, pour partager le feu et la santé! Laissez vos barrières tomber et apprenez à jouer magiquement en dépit des paradigmes. Lorsque tous-toutes et chacun-e-s seront attablé-e-s ou près à lever le coude chez vous, votre patron, votre cousine ou votre voisine, osez clamer votre sortilège secret à l’assemblé!

Chaleureusement vôtre, Aude

BIBLIOGRAPHIE

Cunningham, Scott. Wicca in the kitchen. St. Paul, MN: Llewellyn Publications, 2003.

Mankey, Jason. "A Traditional Christmas: Drunken, Subversive, and Pagan." Raise the Horns. Patheos Pagan Channel, 15 Dec. 2016.

Vitimus, Andrieh. "Reducing Holiday Hostility through Blessed Food." Agora - Full Frontal Magic. Patheos Pagan Channel, 04 Dec. 2016.

 

Please reload

  • Instagram - Black Circle
  • Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Pinterest - Black Circle

Salut!

Bienvenue dans le grimoire chère curieuse créature! Je suis Aude,
la belette travaillante qui orchestre Nosfey et mon plus grand plaisir est de te partager des idées hors du commun pour que tu développe sans cesse ton potentiel magique. Si tu apprécie ta lecture, je t'invite à partager sur les réseaux sociaux ou même me payer un petit café symbolique!
  • Instagram - Black Circle
  • Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Pinterest - Black Circle
MAGASINER
La Boite
Boutique
Questions Fréquentes
PARTICIPER
Artistes
Calendrier
Youtube - à venir